Author Archives: Réseau JORD Kadoudal

Quatre radars français illégitimes détruits

Notice du Réseau JORD, Vendredi 08 Novembre 2013 à 00:55

Vers 22 h 15, jeudi, des incendies simultanés ont détruit quatre radars automatiques au nord du département, dans la région malouine. Selon nos informations, ce sont ceux situés : sur la D 137, au niveau de Châteauneuf-d’Ille-et-Vilaine ; sur la RN 176, à Miniac-Morvan ; sur la D 155, à Saint-Méloir-des-Ondes ; et sur la D2 en direction de Saint-Malo.

De nouvelles actions après la destruction par le feu, mardi, du radar de Mézières-sur-Couesnon, près de Fougères.

Méthodes coloniales de la Police Française sur le sol breton

Notice du Réseau JORD Kadoudal 08/11/2013 à 00:18

Le Réseau JORD Kadoudal signale des contrôles de police SYSTÉMATIQUES en direction de St brieuc vers Rennes ont été signalés au réseau par des patriotes bretons.

Des cônes et véhicules de signalisation sont mis en places sur la quatre voie, obligeant les véhicules allant vers Rennes a prendre la sortie de Langueux (Carrefour), les dirigeant sur un barrage de police pour être contrôlé. Alcool et THC, tout le monde y passe : voitures, motos, scooters !

Aussi faut-il aux Bretons éviter la zone commerciale de Langueux.

Le seul moyens d’éviter le barrage de la police coloniale est de sortir a Saint Brieuc et de rejoindre la sortie d’Yffiniac en passant par les petites routes.

Les services secrets français aux mains d’Israël

Note du Réseau JORD diffusé le 30/08/2013 à 18:38

François Hollande a nommé l’ambassadeur de France en Israël, Christophe Bigot, directeur de la stratégie à la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE), à compter du 1er septembre.

Ancien collaborateur de Bernard Kouchner, Christophe Bigot est un ardent « promoteur » de la relation franco-israélienne. Il déterminera la stratégie des services secrets militaires extérieurs de la France.

Communication générale du Réseau JORD

Notice du Réseau JORD diffusée le 09/08/2013 à 4:17

La mairie de Guingamp a décidé de baptiser une rue du nom de Polig Monjarret, créateur des Bagadoù modernes. Les réseaux communistes de cette ville, appuyée par Françoise Morvan et quelques ahuris de la libre pensée se démènent pour empêcher l’affaire d’aboutir. La racaille communiste a ainsi tenté de faire pression sur le député-maire, notamment lors d’une réunion à la demande des réseaux PCF.

La mairie doit arrêter sa décision début septembre.

POUR RAPPEL SUR LES CRIMES COMMUNISTES DE GUINGAMP EN 1944 :

Le cas du groupe FTP Guingamp Nord II qui a assassiné l’abbé Pierre Marie Lec’hvien à Quemper Guezennec dans la nuit du 10 au 11 aoùt 1944 alors que les Américains étaient à Brest depuis le 7 août.

C’est le même groupe qui a assassiné Marie Quintin 20 ans à Pontrieux le 12 aoùt 1944 et Marie Angélique Francia à Quemper Guezennec fin juillet 44 après qu’elle eut servi de “dame de confort” (viols) pendant 2 mois. La fille de cette dernière, Jacqueline, agée de 15 ans à l’époque a été relâchée, après usage similaire. Pour les 4 victimes “hors toute nécessité militaire”.

Mise à l’Index de “l’Agence Bretagne Presse”

Notice du Réseau JORD diffusée le Jeudi 27 juin 2013 à 18:24

Mise à l’index de l’association “Agence Bretagne Presse”.

1°)Recherche des personnes physiques ou morales lésées à quelque titre que ce soit , directement ou indirectement par toutes les actions , dans tous les domaines , de l’entité faisant l’objet de la mesure .

2°) Recherche des liens existant entre l’entité mise à l’index et les personnes physiques ou morales (pouvoirs publics français – administrations – relations – collaborateurs – parenté ) ayant pu jouer un rôle en amont ou en aval d’ un abus , d’une irrégularité ou d’une action contraire aux intérêts des ayant droits (1) du réseau et plus généralement de la Bretagne, en vue de déterminer les complicités et les bénéficiaires .

3°) Dénonciation publique , le cas échéant , des faits découverts , des auteurs , des complices et des bénéficiaires directs ou indirects .

4°) Appel , selon le cas , à la clameur publique , aux forces populaires ( Groupements de Solidarité Populaire – GSP ),aux correspondants interactifs du réseau , définis ou inconnus.

Résistancialisme à Guingamp

Diffusé le mercredi 19 juin 2013 à 12:18 par le Réseau Jord

De :  Réseau JORD

À : Chaou Céline

Objet : Résistancialisme

En Pièce jointe : Article de Presse Résistance et Nazisme, La prestation du cercle de Guingamp fait polémique

Madame,

Nombreux sont les sympathisants de la cause bretonne – régionalistes, autonomistes, nationalistes – qui découvrent ce matin par voie de presse la polémique suscitée par un spectacle mettant en scène un “hommage à la résistance” du Pays de Guingamp.

Visiblement, votre public n’a pas goûté la présence des oripeaux de l’Occupant allemand, ce qui n’est pas sans poser problème lorsque l’on veut effectivement le mettre en scène. On est parfois victime de son succès et de son excès de zèle.

Car enfin on se demande pourquoi votre cercle celtique, dont l’objet est la conservation et la promotion des spécificités culturelles bretonnes, se mêle d’histoire, surtout pour flatter les groupes politiques s’étant illustrés par l’assassinat de défenseurs désintéressés de cette culture bretonne dont vous avez – en partie – la charge.

Quiconque s’intéresse à cette période en Bretagne avec un peu d’honnêteté comprendra que les “libérateurs” dont vous parlez pour le pays de Guingamp ont des bêtises à se reprocher.

Évoquons le cas du groupe FTP (Guingamp Nord II) qui a assassiné l’abbé Pierre Marie Lec’hvien à Quemper Guezennec dans la nuit du 10 au 11 aoùt 1944 alors que les Américains étaient à Brest depuis le 7 août. C’est le même groupe qui a assassiné Marie Quintin 20 ans à Pontrieux le 12 aoùt 1944 et Marie Angélique Francia à Quemper Guezennec fin juillet 44 après qu’elle eut servi de” dame de confort” (prostitution forcée) pendant 2 mois. La fille de cette dernière, Jacqueline, agée de 15 ans à l’époque a été relâchée après usage. Pour les 4 victimes “hors toute nécessité militaire”.

Puisque vous vous mêlez de sujets que visiblement votre chorégraphe, Gaëlle Herbert, ne connaît pas, il serait bon dans vos prochaines représentations de mettre en scène l’assassinat de ce prêtre promoteur de la langue bretonne infatigable par la résistance communiste guingampaise. Et aussi les viols, tortures et exécutions subies par ces deux femmes et cette jeune mineure du fait de ces mêmes “libérateurs”. Votre public en serait très certainement édifié.

Vous pourriez aussi décidé de faire honneur dans vos spectacles à ceux qui sont morts pour la Bretagne et sa culture, à l’instar de ce bon abbé Lec’hvien, ce qui supposerait de votre part d’arrêter de hurler avec les loups. Et aussi de subir les foudres des quelques dinosaures du résistancialisme communiste de votre ville. Il y aurait un acte de résistance, très réel celui-là, à mener.

 

Terreur rose

Diffusé par le Réseau JORD le 13/06/2013 à 19:10 :

La préfecture des Pyrénées-Atlantiques a envoyé une lettre au maire d’Arcangues pour le convaincre de “revenir à la raison” et lui laisse, ainsi qu’à ses adjoints récalcitrants, jusqu’à vendredi pour donner une réponse.

Interrogée sur le sujet par Le Lab lors du compte-rendu du conseil des ministres, Najat Vallaud-Belkacem a annoncé que le maire de la commune de Pyrénées-Atlantiques pourrait déléguer son pouvoir.

Elle fait état d’une conversation téléphonique entre Jean-Michel Colo, maire de la ville, et le sous-préfet de Bayonne, “il y a quelques heures”, signe que l’exécutif suit de près cette affaire :

Le sous-préfet de Bayonne a pris un contact téléphonique avec le maire, sûr de ses convictions mais un peu ébranlé par le tour pris par l’affaire. Il n’exclut pas de déléguer à un conseiller municipal la célébration du mariage.

En revanche, aucune sanction n’est pour le moment possible, signale la porte-parole. Elle rappelle que “l’infraction de discrimination n’est pas encore constituée” : Le couple s’est rendu en mairie pour retirer un dossier, mais il n’a encore déposé formellement aucun dossier, donc il n’y a pas eu d’acte de refus d’enregistrement. Mais le maire a compris quelles étaient les sanctions qu’il encourait.”

Vous pouvez soutenir Jean-Michel Colo en lui écrivant à assurances.colo@wanadoo.fr ou arrangoitze@wanadoo.fr

Notice OBR : Grand Orient Quimper

Notice diffusée par le Réseau JORD le mercredi 05 juin à 22:29

Roland Angotti, patron de la société Écotel, ci-jointe au 46 avenue de la Libération à Quimper, est le dirigeant du Grand Orient de France pour ce secteur.

Le ci-devant Roland Angotti est actuellement adhérent au Mouvement Démocrate (MODEM) après avoir été affilié au Parti Socialiste Français.