Communication générale du Réseau JORD

Notice du Réseau JORD diffusée le 09/08/2013 à 4:17

La mairie de Guingamp a décidé de baptiser une rue du nom de Polig Monjarret, créateur des Bagadoù modernes. Les réseaux communistes de cette ville, appuyée par Françoise Morvan et quelques ahuris de la libre pensée se démènent pour empêcher l’affaire d’aboutir. La racaille communiste a ainsi tenté de faire pression sur le député-maire, notamment lors d’une réunion à la demande des réseaux PCF.

La mairie doit arrêter sa décision début septembre.

POUR RAPPEL SUR LES CRIMES COMMUNISTES DE GUINGAMP EN 1944 :

Le cas du groupe FTP Guingamp Nord II qui a assassiné l’abbé Pierre Marie Lec’hvien à Quemper Guezennec dans la nuit du 10 au 11 aoùt 1944 alors que les Américains étaient à Brest depuis le 7 août.

C’est le même groupe qui a assassiné Marie Quintin 20 ans à Pontrieux le 12 aoùt 1944 et Marie Angélique Francia à Quemper Guezennec fin juillet 44 après qu’elle eut servi de “dame de confort” (viols) pendant 2 mois. La fille de cette dernière, Jacqueline, agée de 15 ans à l’époque a été relâchée, après usage similaire. Pour les 4 victimes “hors toute nécessité militaire”.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *